L’ENTREVUE

L’étape cruciale de votre avenir professionnel !

Il n’y a pas de secret pour faire une bonne entrevue, la recette est simple, soyez vous-même, en version un peu améliorée !

Pour beaucoup de gens aller en entrevue d’embauche peut être vraiment intimidant. On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre. On rencontrera 1,2,3, parfois 4 personnes en même temps. Pas vraiment dans notre zone de confort !

On se met beaucoup de pression également. Quand on sait que de parler en public est la peur #1 des gens, aller en entrevue n’y est pas très éloignée.

La plupart d’entre-nous avons déjà expérimenté ce type de stress. Nous avons passé, à tout le moins, une entrevue d’embauche dans notre vie active. Vous rappelez-vous dans quel état d’esprit vous étiez ? Quelques jours avant ? La journée même ? Le niveau de stress a tendance à augmenter considérablement à l’approche de l’heure ultime. 

On se met beaucoup de pression pour faire une bonne impression. On veut obtenir cet emploi convoité. On va même jusqu’à se créer des scénarios fictifs en tentant de visualiser ce qui se passera à l’entrevue… Çà peut vraiment être une épreuve pour certain.

De plus, la peur du rejet est toujours présente que nous en soyons conscient ou non. 

Comme l’être humain a de la facilité à brouiller du noir, se faire peur lui-même, il est donc impératif de se relaxer au maximum avant la rencontre. Par exemple, en vous rendant à l’entrevue, écoutez de la musique douce, podcast de motivation, un livre audio… Simplement afin de changer un peu votre « mood », vous calmez. 

Voici quelques points importants à garder en tête afin de mettre toutes les chances de votre côté.

  • Rester droit, démontrer de la confiance en vous.

Peu d’employeurs embaucheraient une personne qui n’a pas de colonne. Le feriez-vous ? C’est d’autant plus important si c’est un poste à responsabilités. 

  • Débit verbal & language.

Tentez de garder un débit de paroles égal et clair pour vos interlocuteurs. Cela démontre que vous avez un certains contrôle sur votre nervosité. Le choix des mots est aussi important que le type de langage que vous utiliserez. Soigné votre langage. Vous n’êtes pas entre-amis dans un bar sportif. Pas de blasphèmes (sacres), pas de « F » word. En fait, à ce niveau, voyez-vous en conversation avec un prêtre; comment lui parleriez-vous ?

  • Ne pas parler contre anciens employeurs

Ici je me dois d’insister. PAS DE RANCUNE ENVERS LES ANCIENS EMPLOYEURS. Si vous empruntez ce chemin, c’est terminé pour vos chances à 99%. Votre futur employeur ne voudra certes pas d’un employé qui, un jour, pourrait déblatérer en mal, contre lui. Évitez également de faire de même envers d’anciens collègues. Vous ne savez pas s’il y en a qui travaille maintenant pour cet employeur que vous rencontrez !

  • S’informer sur l’entreprise

Prenez le temps de faire vos devoirs. Informez-vous au maximum sur votre futur employeur. Acquisitions, difficultés passées, fonctionnement interne, diversifications, etc. Toute information vaut son pesant d’or. Lors de votre entretien, si la discussion prend un tournant vers un certains sujet concernant l’entreprise, vaudra mieux pour vous d’avoir un minimum d’infos sur le sujet que pas du tout. Cela démontrera votre intérêt !

  • Habillement

Cela va dépendre du poste sur lequel vous postulez. Pour tous postes non cadres, le type « casual » sera parfait. Un chandail polo avec pantalon propre, jeans ou autre,  avec une veste sport ou non fera l’affaire. Complets et habits, uniquement lors d’entrevues pour des postes cadres ou à responsabilités. Exception faite, des domaines bancaires, comptables et gouvernementaux, où il sera bien vu d’être plus habillé que moins. 

  • Odeurs ! Propreté

Là, je sais, c’est un peu délicat. Mais j’ai quelques fois, par le passé, eu des commentaires de clients concernant des candidats reçus en entrevues et qui ne sentaient pas bon. De grâce, un peu de parfum s’il-vous-plait. Si vous sortez du travail et aller en entrevue, un peu de parfum ne fera pas de mal. L’idéal pour cela, les échantillons que les magasins donnent aux comptoirs des cosmétiques. Laissez-en dans la voiture en cas de besoin. 

Autres points importants, les ongles et votre haleine. Lavez-vous les mains et soignez le dessous de vos ongles, même si vous êtes mécanicien. Personne n’aime donner la mains à quelqu’un qui a les mains sales. Pour votre haleine, une simple gomme ou bonbon à la menthe, que vous prendrez soin de jeter avant d’entrer chez votre futur employeur. Et pas devant les fenêtres de l’entreprise. Soyez discret. Si vous fumez, tentez de ne pas fumer avant d’entrer dans la bâtisse. Vous sentirez fort la cigarette et c’est vraiment désagréable pour les gens qui sont non-fumeurs. 

**Si jamais vous avez un quelconque empêchement pour vous rendre à votre RV ou avez accepté une autre position ailleurs, avisez l’employeur SVP. Soyez respectueux envers le temps que les gens sont prêt à vous accorder. Vous ne savez jamais si dans le futur vous aurez à croiser ces même gens…

Young applicant in bright office giving thumb up after obtaining the job

Conclusion

Soyez vous même en version un peu améliorée ou je dirais en version un peu plus soignée. Si vous prenez soin de tous ces petits détails, qui font vraiment la différence entre; ce fut une bonne entrevue mais… et WOW quelle rencontre ! Vous mettrez toutes les chances de votre côté. Ce n’est pas sorcier, restez calme, le mieux que vous le pouvez, soignez votre apparence et votre hygiène corporelle, ayez l’air de quelqu’un de confiant dans votre posture et débit de voix et soyez fiers de vous. Démontrez que vous valez la peine que l’on prenne le temps de vous rencontrer. Tout est entre vos mains. À vous de jouez !

Bonne chance !